Secteur

9 janvier 2020

Ingénieur: métier le plus attractif, mais candidats très rares

Selon une étude réalisée par Randstad en 2019*, le métier d'ingénieur est, comme en 2011, considérée comme la profession la plus attractive en Belgique. 62% des répondants recommanderaient cette profession à leurs enfants et/ou amis.  Le pharmacien vient juste au deuxième rang (61,6 %). Médecin, architecte et ingénieur logiciel complètent le top 5. A l'exception des ingénieurs informaticiens (nouvellement repris dans la liste), toutes les professions du top 10 sont des métiers qui ne sont pas neufs et qui ont également obtenu d'excellents résultats en 2011.

 

Malgré ce bon score pour le métier d’ingénieur, de nombreuses entreprises bruxelloises et wallonnes sont à la recherche d'un tel profil depuis de nombreuses années. Il est donc important de promouvoir la profession et d'encourager les jeunes à avoir un impact sur la société à travers une formation d'ingénieur. L'un des domaines importants dans lequel les ingénieurs jouent un rôle majeur est le secteur de la construction.

 

L’ingénieur est amené à intervenir le plus souvent dans des projets de constructions neuves ou dans des rénovations lourdes d’ouvrages existants. Ils interviennent activement dans le déroulement des études et apportons leur assistance technique lors de l’exécution auprès du Maître de l’Ouvrage et de l’Entreprise. Ils apportent aussi des compétences dans la planification, la programmation technique et financière des travaux.

 

L’ingénieur intervient également dans la gestion des ouvrages durant leur cycle de vie en vue d’assurer leur pérennité et la sécurité des usagers. Dans le domaine de la mobilité, les ouvrages d’art (ponts, viaducs, soutènements, tunnels…) sont des maillons essentiels de nos réseaux d’infrastructures. Ce sont pour la plupart, des structures à haute technicité empruntés chaque jour par un grand nombre de personnes dans leurs déplacements. Leur pérennité et leur disponibilité constituent un enjeu essentiel pour les administrations régionales et les collectivités.

 

L’entretien de ces ouvrages nécessitent de faire appel à des spécialistes, pour leur surveillance, leur diagnostic ou la mise en œuvre d’investigations particulières.

Lors de l’expertise d’un ouvrage, l’Ingénieur réalise différentes actions d’inspection afin d’établir un diagnostic de pathologie et, selon les conclusions, de proposer au gestionnaire du patrimoine une surveillance adaptée, ou un projet de réhabilitation.


* Source: Randstad.

Cet article a paru dans la quatrième édition de 2019 de «CONSTRUIRE LA WALLONIE».


Lire aussi

Secteur

5 février 2020

Le CSTC reçoit la ‘Gouden Baksteen 2020’ de la Bouwunie

Le CSTC s’est vu décerner la ‘Gouden Baksteen’ (‘Brique d’or’) lors du gala annuel de la Bouwunie qui se tenait ce vendredi 31 janvier à ‘‘t Bau House’ à Sint-Niklaas. Chaque année, la Bouwunie attribue ce prix à une personnalité, une organisation ou une institution qui œuvre activement pour le secteur de la construction.

en lire plus

Article partenaire

4 février 2020

Les affaissements architecturaux sont résolus de manière rapide, ingénieuse et durable

La question la plus importante en cas d'affaissement : comment résoudre ce problème rapidement, avec le moins de désagréments possible et au moindre coût ? Notre partenaire URETEK a la solution, avec une méthode innovante qui porte ses fruits depuis 1983 et qui est maintenant également appliquée en Belgique.

en lire plus

Secteur

16 janvier 2020

Talboom fait partie de Sweco

Sweco Belgium intègre dans son offre de services les collaborateurs ainsi que les
projets pharmaceutiques et d'infrastructure du Studiebureau Talboom et Talboom
PharmaChem. De cette manière, Sweco renforce sa large éventail d'expertise et consolidons sa position en tant que partenaire le plus accessible et le plus engagé.

en lire plus